Tous pour des coeurs unis dans la Sunna!

Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm

 

 

 


Tous pour des cœurs unis dans la Sunna!


 

SUNNA

Louange a Allah,

Musulmans, croyants, mais, avant tout, êtres vivants, nous nous emportons facilement dans le jugement quand il s’agit des comportements de nos frères et sœurs fiLah. Nous nous étonnons sur le nombre de prières surérogatoires que notre voisin accomplit, sur les actes de Sunna observés ou pas par ceux qui nous entourent mais sommes-nous dans l’observance de la véritable Sunna en agissant ainsi ?

De nos jours, chacun y va de son commentaire et relève les différentes manières de suivre la Sunna dans la communauté. Porte t-il la même longueur de barbe, ou une similaire façon de porter le voile pour les sœurs ? La Sunna est mesurée telle une étude comportementale où chacun s’est donné le droit d’établir des critères d’analyse en vrais experts. Mais où est passé notre taux de mansuétude et de Rahma ? N’oublions pas que la divergence est considérée par Allah comme Miséricorde, Rahma, entre nous.
Un hadith pour nous éclairer

Méditons ensemble sur ce hadith rapporté par Anas, qu’Allah l’agrée : Le Messager d’Allah, salla alayhi wa salam, lui a dit un jour :

Mon enfant, si tu peux te coucher et te réveiller sans connaître dans ton cœur ni jalousie, ni aversion envers un musulman, alors tiens-y toi, car ceci est ma voie. Et celui qui suit ma voie sera avec moi le Jour de la Résurrection.

A nous de nous en rappeler et de nous rapprocher de ce qu’enseigne ce hadith. Faisons le point chaque soir et matin sur l’état de nos cœurs. Remplissons-les d’amour pour nos frères et nos sœurs et rehaussons le niveau de compréhension de notre religion. Le Prophète Mohamed, paix et salut sur lui, meilleur des créatures, a laissé la marche pour qui veut le suivre. Notre comportement envers les uns et les autres est un témoignage de notre amour pour lui.

Craignons Allah Azza wa Jal dans nos actions envers la communauté et n’emboîtons pas les pas du diable, le maudit. Tout le musulman, ses biens, sa personne et son honneur sont sacrés. Ne semons pas la discorde entre nous en laissant les insufflations du maudit nous disperser de l’union qu’Allah nous a enjoint de préserver.

Selon Aboû Hourayra (Que Dieu soit satisfait de lui.), l’envoyé de Dieu (Que la paix et le salut soient sur lui) a dit: « Ne vous jalousez pas, n’enchérissez pas les uns sur les autres, ne vous haïssez pas, n’agissez pas avec perversité les uns à l’égard des autres, ne concluez pas d’achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs de Dieu, tous frères. Le musulman est frère du musulman, il ne l’opprime pas, ni ne l’abandonne et il ne lui ment pas, ne le méprise. La crainte de Dieu se trouve ici. ». Il montra trois fois sa poitrine et ajouta: « Le pire de l’iniquité est que le musulman méprise son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman: son sang, son bien et son honneur. »

Rapporté par Mouslim

Et si vraiment nous pensons être dans le vrai, dans notre façon de suivre notre Prophète, paix et salut sur lui, alors nous devrions garder à l’esprit cet autre hadith essentiel :

Nul n’atteindra réellement la foi que s’il veut pour son frère ce qu’il veut pour lui-même. Boukhari et Mouslim

Dans un but d’union et de solidarité collective ne nous éloignons pas les uns des autres mais préférons l’amour que dégage un sourire, l’indulgence envers nos fautes respectives et le pardon si quelqu’un nous juge au sein de notre communauté. Quel est le but final de cette sunna là, si souvent délaissée ?

La purification de nos cœurs à tous pour espérer faire partie des bien-heureux !

Sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain. (Coran Sourate 26, Verset 89)

 

 

Source: Ajib.fr de Sonia D

Publié par: Abou Abdullah

 

 

 

About Bismillah Administrateur