◊ Quatrième partie : L’adoration : sa définition – ses catégories – son étendue.

Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm

 

 

 

 

 

DEUXIÈME CHAPITRE

2– L’unicité d’Allah dans l’adoration (tawhid al-oulouhiya).


QUATRIEME PARTIE

L’ADORATION : SA SIGNIFICATION ET CE QU’ELLE ENGLOBE

Signification de l’adoration


 

Étymologiquement, le mot adoration signifie : la soumission et l’obéissance.

Dans la loi musulmane : elle possède plusieurs définitions qui reviennent, en fin de compte à une signification commune :

L’adoration est l’obéissance à Allah par la pratique de ce qu’il a ordonné par le biais des prophètes.

L’adoration est la soumission à Allah, pureté à lui, elle est l’humiliation extrême vouée à Allah accompagnée d’un amour pur.

La définition la plus complète est la suivante : L’ensemble des paroles et des actes apparents et cachés qu’Allah aime et en est satisfait.

c Elle est partagée entre le cœur, la langue et les membres extérieurs :

  • la peur, l’espoir, l’amour, la confiance, l’appréhension et le désir : adoration du cœur.
  • Glorifier Allah (tasbih), proclamer sa grandeur (takbir), le louer et le remercier par la langue et le cœur : adoration du cœur et de la langue.
  • La prière, l’impôt rituel, le pèlerinage, la guerre sainte (djihad) : adoration du corps et du cœur.

c L’adoration est le but pour lequel Allah a créé les êtres:

 ﻫﻮَ ُ َاﻟﻠﻪﱠ إنِ (57) ﻳﻄﻌﻤﻮنِ    ُ ِ ْ       ُ أنْ َ أرﻳﺪُ          ِ ُ وﻣﺎَ َ رزقٍ ْ ِ ﻣﻦْ      ِ ﻣﻨـﻬﻢْ   ُ ْ ِ أرﻳﺪُ          ِ ُ ﻣﺎَ (56) ﻟﻴـﻌﺒﺪونِ    ُ ُ ْ َِ إﻻِ واﻹﻧﺲَ       ِ          َ اﻟْﺠﻦﱠ   ِ ﺧﻠﻘﺖُ  ْ َ َ وﻣﺎَ َ  اﻟْﻤﺘﻴﻦُ   ِ َ اﻟْﻘﻮةِ ُ ذوُ اﻟﺮزاقُ    ﱠ ﱠ

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent. -Je ne veux pas d’eux une subsistance, et je ne veux pas qu’ils me nourrissent.

-En vérité, c’est Allah qui est le grand pourvoyeur, le détenteur de la force, l’immuable » (Celles qui éparpillent – 56, 57, 58)

Allah nous a informés que la sagesse de la création des êtres humains et des djinns est l’accomplissement du culte d’Allah. Allah se dispense de leur adoration, contrairement à eux qui en ont besoin, car ils ne peuvent pas se passer d’Allah. Ils doivent donc l’adorer en pleine conformité avec ce qu’il a légiféré.

  • Quiconque refuse de l’adorer n’est autre qu’un orgueilleux (moustakbir).
  • Quiconque l’adore tout en adorant un autre que lui, est un polythéiste.
  • Quiconque l’adore uniquement, sans se conformer à sa législation, est un innovateur. (moubtadi’).
  • Quiconque l’adore uniquement tout en respectant et se conformant à sa loi, est un croyant, un monothéiste (mouwahid).

L’adoration: ses formes et sa portée générale

L’adoration a différentes et nombreuses formes, elle comprend toutes les formes d’obéissance apparentes sur la langue et les membres extérieures, ainsi que celles qui résultent du cœur comme le rappel (dhikr), la glorification (tasbih), le tahlil[1], la récitation du coran, la prière, la zakat, le jeune, le pèlerinage, la guerre sainte, ordonner le bien et interdire le mal, la bonté envers les proches et les orphelins, les pauvres et le voyageur, également l’amour d’Allah et de son prophète, la crainte d’Allah, le repentir sincère, vouer un culte exclusif, la patience dans ce qu’il a ordonné et la satisfaction de ce qu’il a décrété, la pleine confiance en lui, l’espoir dans sa miséricorde et la peur de son châtiment.

L’adoration englobe toutes les actions du croyant, à condition que son intention soit de se rapprocher d’Allah ou de trouver les moyens qui lui permettront d’aboutir à ce noble but, ou de ce qui est préalablement désigné (comme étant une adoration). Même les habitudes, lorsqu’elles sont accomplies dans le but d’avoir la force de faire de bonnes œuvres comme le sommeil, le repos, l’alimentation, la vente et l’achat, la recherche d’un salaire et le mariage. Toutes ces habitudes accompagnées d’une intention pieuse deviennent des adorations et sont récompensées.

L’adoration n’est donc pas restreinte aux rites religieux connus.

__________________________________

[1] Tahlil : dire et répéter : “il n’y pas de divinité (méritant l’adoration) sinon Allah” (NDT)

 

 

About Bismillah Administrateur