◊ Première partie : Les preuves du livre, de la sunna et de la raison sur l’authenticité des noms et des attributs

Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm

 

 

 

 

DEUXIEME CHAPITRE


PREMIERE PARTIE

Les preuves du livre, de la sunna et de la raison sur l’authenticité des noms et des attributs

les preuves du livre et de sunna


 

Nous avons précédemment indiqué que l’unicité se divisait en trois parties :

  • L’unicité de la souveraineté
  • L’unicité de l’adoration
  • L’unicité des noms et des attributs

Nous avons également cité un bon nombre de preuves en ce qui concerne les deux premières parties (l’unicité de la souveraineté et de l’adoration). Nous allons donc énumérer les preuves de la troisième partie : L’unicité des noms et attributs.

Voici quelques preuves du livre et de la sunna:

c Parmi les preuves du livre :

  ـﻌﻤﻠﻮنَ     ُ َ ْ َ ﻛﺎﻧﻮاُ      َ ﻣﺎَ ﺳﻴﺠﺰونَ        ْ َ ْ    ُ َ أﺳﻤﺎﺋﻪِِ           َ ْ       َ ﻓﻲِ ﻳـﻠﺤﺪونَ        ُ          ِ ْ ُ اﻟﺬﻳﻦَ       ِ ِوذرواُ َ َ ﺑﻬﺎَ ُﻓﺎدﻋﻮﻩُ    ْ          َ اﻟْﺤﺴﻨﻰَ ْ         ُ ُاﻷﺳﻤﺎءَ ْ َ وﻟﻠﻪِ ﱠِ َ

« C’est à Allah qu’appartiennent les noms parfaits. Invoquez-le par ceuxci et laissez ceux qui profanent ses noms. Ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait » (Les limbes – 180)

Allah a attesté, pureté à lui, dans ce verset qu’il possédait lui même des noms. Il nous a informés qu’ils sont parfaits et nous a ordonné de l’invoquer en disant :

« Ô Allah, Ô le Tout Miséricordieux, Ô le Très Miséricordieux, Ô le

Tout Vivant, Ô le Subsistant, Ô Souverain des mondes, etc.  »

Il a menacé ceux qui profanent ses noms, c’est à dire ceux qui divergent de la vérité à ce sujet en niant ces noms comme étant ceux d’Allah, ou en les interprétant de façon erronée ou d’autres sortes d’hétérodoxies. Ils sont condamnés à une rétribution en conséquence de leur mauvaise science. Allah dit:

   اﻟْﺤﺴﻨﻰَ ْ      ُ ُاﻷﺳﻤﺎءَ ْ َ ُﻟﻪَ ﻫﻮَ ُ إﻻِ َإﻟﻪَِ ﻻ ُاﻟﻠﻪﱠ

« Allah, pas d’autres divinités que lui, à lui les noms parfaits » (Taha –

7)

 ﻫﻮَ ُ إﻻِ َإﻟﻪَِ ﻻ اﻟﺬيِ ُاﻟﻠﻪﱠ ﻫﻮَ ُ (22) اﻟﺮﺣﻴﻢُ        ِ ﱠﱠ اﻟﺮﺣﻤﻦُ          َ ْ       ﻫﻮَ ُ واﻟﺸﻬﺎدةِ َ   َ ﱠ        َ اﻟْﻐﻴﺐِ  َْ ﻋﺎﻟﻢُ ِ         َ ﻫﻮَ ُ إﻻِ َإﻟﻪَِ ﻻ اﻟﺬيِ ُاﻟﻠﻪﱠ ﻫﻮَ ُ

 اﻟْﺨﺎﻟﻖُ ِ َ ُاﻟﻠﻪﱠ ﻫﻮَ ُ (23) ﻳﺸﺮﻛﻮنَ  ﱠُِ ْ         ُ ﻋﻤﺎَ اﻟﻠﻪِ ﱠ ﺳﺒﺤﺎنَ  َ          ْ ُ اﻟْﻤﺘﻜﺒـُ ﱢ ﱠََ ُ اﻟْﺠﺒﺎرُ      َ اﻟْﻌﺰﻳﺰُ ِ َ اﻟْﻤﻬﻴﻤﻦُ      ِ ْ َ ُ اﻟْﻤﺆﻣﻦُ            ِ ْ ُ اﻟﺴﻼمُ       ﱠ اﻟْﻘﺪوسُ           ُ اﻟْﻤﻠﻚُ            ِ َ

اﻟْﺤﻜﻴﻢُ    ِ          َ اﻟْﻌﺰﻳﺰُ ِ َ وﻫﻮَ ُ َ وارضِ         ْ َ       َ اﻟﺴﻤﻮاتِ          َ َ ﱠ ﻓﻲِ ﻣﺎَ ُﻟﻪَ ﻳﺴﺒﺢُ          ﱢ َ        ُ اﻟْﺤﺴﻨﻰَ ْ    ُ ُاﻷﺳﻤﺎءَ ْ َ ُﻟﻪَ اﻟْﻤﺼﻮرُ َ         ُ اﻟْﺒﺎرئُ   ِ          َ

« C’est lui Allah, nulle divinité autre que lui, le Connaisseur de l’invisible et du visible. C’est lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  • C’est lui Allah, nulle divinité autre que lui, Le Possesseur, le Pur, le Pacifique, l’Apaisant, le Dominateur suprême, le Tout Puissant, le Très imposant, l’Orgueilleux, pureté à Allah de ce qui lui associent.
  • C’est lui Allah, le Créateur, le Formateur, Le façonneur. A lui les noms parfaits, tout ce qui est dans les cieux et la terre le glorifie. Et c’est lui le Tout Puissant, le Sage. » (L’exode-22, 24)

Ces versets démontrent l’authenticité des noms d’Allah.

c Parmi les preuves de la sunna :

Abou Hourraira  rapporte que le prophète  a dit :

« Allah possède quatre-vingt-dix-neuf attributs, cent moins un, celui qui les recense[1] rentrera au paradis »26.

Les noms d’Allah ne sont pas limités à ce nombre précis, la preuve de cela est ce qu’a rapporté Abdallah Ibn Mas’oud  à propos du prophète  qui a dit :

« Je te demande par tous les noms qui t’appartiennent, avec lesquels tu as nommé ton propre être, ou que tu as descendu dans ton livre, ou que tu as enseignés à l’une de tes créatures, ou ceux dont tu as spécialement gardé auprès de toi, de rendre le Saint Coran la pluie (qui abreuve) mon cœur…  »

Chaque nom d’Allah contient un attribut ; « Le Savant » contient la science, « Le Sage » contient la sagesse, « L’Entendant », « Le Voyant » contiennent l’audition et la vue et ainsi de suite. Chaque nom relate un attribut, Allah dit:

    أﺣﺪٌ َ َ ًﻛﻔﻮاُ ُ ُﻟﻪَ ﻳﻜﻦْ          ُ َ وﻟﻢْ َ َ (3) ﻳﻮﻟﺪْ َ    ُ وﻟﻢْ َ َ ﻳﻠﺪْ َِ ﻟﻢْ َ (2) اﻟﺼﻤﺪُ َ ﱠ        ُاﻟﻠﻪﱠ (1) أﺣﺪٌ َ َ ُاﻟﻠﻪﱠ ﻫﻮَ ُ ﻗﻞْ ُ

« Dis : “Il est Allah, unique.

  • Allah celui qui est nécessité et qui ne nécessite de personne. – Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.
  • Et nul ne lui est égal. » (Le monothéisme pur)

Anas  dit : « Il y avait un homme des Ansars qui présidait la prière dans la mosquée de Quouba. A chaque fois qu’il débutait la récitation d’une sourate, il commençait par « Dis: “Il est Allah », unique » jusqu’à qu’il terminait, ensuite il récitait une autre sourate. Il procédait ainsi répétitivement, dans chaque unité de prière (rak’a). Ses compagnons lui firent la remarque à ce sujet:

-« Tu débutes par cette sourate, ensuite tu penses qu’elle ne te suffit pas jusqu’à que tu en récites une autre. Soit tu la récites, soit tu la laisses et tu en récites une différente! ».

  • Il dit : « Je ne la laisserai pas, si vous désirez que je préside la prière, je ferai ainsi et si vous détestez cela alors je vous quitterai ». Ils le considéraient comme l’un des meilleurs d’entre eux et détestèrent qu’un autre préside à sa place. Ils allèrent donc auprès du prophète  et lui informèrent de la situation.
  • Il  lui dit alors : « Ô toi ! Qu’est-ce qui t’a obligé à la réciter lors de chaque rak’a ? »
  • Il dit: « je l’aime »
  • Il  répondit : « ton amour pour elle t’a fait rentrer au paradis »[2]

Aicha, qu’Allah soit satisfait d’elle, dit à propos du prophète  qu’il envoya un homme dans une expédition militaire afin qu’il préside la prière. Il finissait sa prière par « Dis : « Il est Allah, unique »». Lorsqu’ils revinrent, ils informèrent le prophète  de cela. Il dit : « Demandez-lui dans quel but il fait cela ». Ils lui demandèrent donc, il dit alors : « car elle est l’attribut du très Miséricordieux, et j’aime la réciter ». Le prophète  dit alors : « Informez-le qu’Allah le très haut l’aime »[3]

C’est-à-dire qu’elle englobe l’ensemble des attributs du tout Miséricordieux.

Allah nous a informés :

  • Qu’il a un visage (wadj):

   واﻹﻛﺮامِ َ ْ ِ           َ اﻟْﺠﻼلِ َ ذوُ رﺑﻚَ            ﱢَ ُﺟﻪْ وَ وــﻘﻰَ ْ َ َ

« (Seule) subsistera la face (wadj) de ton seigneur, plein de majesté et de noblesse » (Le tout Miséricordieux – 27) c Qu’il a deux mains:

  ﺑﻴﺪيﱠ  َ َِ ﺧﻠﻘﺖُ        ْ َ َ ﻟﻤﺎَ ِ

« Ce que j’ai créé de mes mains » (Sad – 75)

  ﻣﺒﺴﻮﻃﺘﺎنِ        ََ        ُ          ْ َ ُﻳﺪاﻩَ َ ﺑﻞْ     َ

« Au contraire, ses deux mains sont largement ouvertes » (La table servie – 64)

  • Qu’il agrée, aime, se met en colère et se fâche et bien d’autres attributs encore par lesquels Allah a décrit son propre être ou qui ont été décrits par son prophète.

Les preuves rationnelles sur l’authenticité des noms et des attributs indiquées par la loi religieuse.

Toutes ces immenses créatures, avec leur différence et leur caractéristique, leur organisation, leur cheminement dans les voies qui leur ont été tracées, sont des preuves de la grandeur d’Allah, de sa puissance, de sa science, de sa volonté et de sa permission.

La bienfaisance et la grâce, la dissipation des malheurs et des afflictions. Ces choses indiquent la miséricorde, la bonté et la générosité.

Le châtiment et la punition de ceux qui désobéissent sont les preuves de la colère d’Allah et qu’il les déteste.

La bienfaisance envers les fidèles et leurs récompenses sont la preuve de l’agrément d’Allah et de son amour.

[1] C’est à dire les apprendre, comprendre leurs sens et servir Allah suivant ce qu’ils contiennent de vertus et de nobles caractères. (NDT) 26 Rapporté par Boukhari et Mouslim.

[2] Rapporté par Boukhari.

[3] Rapporté par Boukhari.

About Bismillah Administrateur